Séda Abalah: Pourquois je suis retourné a l’Afrique

en de French
Entretien avec un group d’Etudiants de la sous Region Ouest Africaine:

Vous voulez savoir pourquoi à la fin de mes études j’avais choisi de retourner en Afrique et dans mon village? Vous voulez savoir comment j’ai fais pour y rester pendant 30 ans et pour moi lettré qu’est-ce?

I) La Naissance de mon rêve
Vous considerez vous autres l’Ecole comme un moyen de vous affranchire de la vie africaine. Quant à moi l’école a été comme un lieu d’enrichissement pour mieux vivre ma vie africaine. En refusant des postes qu’on m’offrait à Paris, à Londres ou à Lomé j’ai voulu dans un engagement authentique faire revivre la civilisation agraire de mon pays qui a rendu des peuples heureux. En ce qui me concerne je ne sais pas si vous pouvez comme vous le dites parler de retour.
Non.
De toute ma vie de l’ecole primaire à l’université je suis attaché à l’activité de base de mon enfance. l’agriculture qui est devenue ma vie.
J’ai choisi mon village natal à sols très pauvres parce que c’est cet environnement qui m’a pétri dans sa longue tradition.

II) Les Raisons de cet enracinement
Quelle valeur peut avoir un engagement pour une cause si l’on est loin de la cause?
Vous autres vous étudiez et vous voulez un jour résoudre les problèmes de l’Afrique à partir des pays lointains.
Vous avez alors vos yeux rivés sur des Régions riches qui vous donneront des richesses.
Notre approche a été differente.
C’est ce que j’appelle authentique et s’inscrivant dans une aventure pour la vie des hommes et de la nature et non à la recherche de l’argent.
Avec Tiyéda mon épouse, je me suis lancé dans la melée pour la montée humaine.

III) Ma Foi
Vous devez rêver, vous devez avoir foi en vous même, en l’Homme.
Vous devez étudier pour vous mêttre à la disposition de l’Homme, à la construction d’un monde solidaire.
Notre Afrique reste le continent vierge qui prête son espace à vos rêves, à vos esprits de créarivité alors que le monde Europeen de vos rêves est un monde fini.
Ma foi et elle est aussi à vous c’est que celui qui pose son propre problème a plus de chance de lui trouver une approche de solution. J’ai l’intuition depuis 30ans d’engagement que, et je vous partage aussi cette intuition, qu’il s’y trouve dans le sol de notre Afrique des trésors cachés qui peuvent être trouvé que par moi l’héritier. Par un travail lent et patient j’ai transformé des pauvretés en richesse.
Je vous le sais capable aussi. La mission de tout intellectuel africain est d’être levain pour faire lever la pate humaine et environnemental.
J’ai foi que le soleil du bien être africain se levera le jour où vous les jeunes intellectuel africains prendrez d’assaut les brousses africaines à la suite de nous.
Ne regardez pas les moyens materiels mais les mains nues comme nous et oser.
Ma foi pour vous c’est que si vous oser parier sur l’avenir; vous poserez ainsi les meilleurs bases pour vos meilleures vies de demain.

IV) Difficultés et Stimulants
Dans les villages africains, il y a des difficultés, il y a des manques, il y a des blocages, il y a des incompréhensions. Mais mon épouse et moi ne nous sentons pas seuls.
Je voudrais vous dire que le temoignage d’amitié, de sympathie de tant d’hommes et de femmes que nous expérimentons chaque jour, nous amène à vous affirmer qu’un homme n’est jamais seul, qu’un homme n’est jamais faible quand il ose mêler ses énergies à l’immense océan des énergies humaines.
C’est ce qui nous stimule dans ce travail solidaire.
A vous nous ne pouvons ne pas partager ces richesses.
Nous nous tenons en face de vous après 30 ans d’expériences avec les mains pleines pour vous partager et allumer dans vos coeurs l’espoir de vivre un jour en homme libre et heureux dans des environnements féconds!

 

Plus d’information: http://www.thedancingforest.com/

Share your thoughts:

Your email address will not be published. Required fields are marked *